Etudes naturalistes

Les objectifs de ces études :

  • Améliorer les connaissances sur des groupes d’espèces témoin de la haute valeur écologique ;
  • Faire un état des lieux de plusieurs espèces représentatives des boisements matures et des continuités écologiques temporelle ;
  • Préciser l’état de conservation des milieux naturels, des espèces et des continuités écologiques ;
  • Identifier les enjeux de conservation ;
  • Proposer des actions de maintien ou de restauration de la trame boisée.

Étude Chat forestier

D’une manière générale, c’est une espèce typique des boisements matures avec un fort potentiel de biodiversité et bénéficiant d’une certaine tranquillité. Ce travail permettra d’enrichir les connaissances sur la répartition de cette espèce témoin du bon fonctionnement de la trame boisée et de définir les liaisons à maintenir ou restaurer.

En Livradois-Forez, sa présence est notée des forêts alluviales de la Dore jusqu’aux forêts d’altitude avec un manque de données important sur le territoire.

Plus d’information sur l’espèce : https://biodiversite.parc-livradois-forez.org/espece/79306

Étude Lichens forestier

Les lichens sont des indicateurs de maturité et peuvent être des indicateurs de continuité forestière, ils sont en tout cas très bien représentés dans les forêts anciennes et matures. Des premiers sondages ponctuels laissent présager la présence de cortèges lichéniques très intéressants sur les massifs forestiers anciens du Livradois-Forez.

Lichen pulmonaire

Étude insectes

Les coléoptères saproxyliques sont d’excellents bio indicateurs de la qualité des forêts. De par leurs exigences écologiques, ils sont le strict reflet de l’état de santé écologique d’une forêt. Grâce à un simple constat de présence/absence et en fonction du nombre d’espèces rencontrées, on peut donc caractériser la qualité et la naturalité des massifs forestiers.

Les syrphes sont considérés comme des indicateurs de « l’état de conservation » des forêts. Les peuplements de syrphes sont liés à de nombreux facteurs, notamment l’ancienneté, mais également la taille de la forêt ou le contexte paysager actuel et passé, ce qui permet d’utiliser ce groupe comme bio indicateur de vieilles forêts à patrimoine naturel élevé.