Le 5 et 6  octobre 2019, ce sont des milliers d’yeux qui se tourneront vers le ciel, dans toute l’Europe. L’EuroBirdwatch est un événement européen de BirdLife International créé en 1993. Il célèbre le phénomène de la migration.

Chaque année, à l’automne, des centaines de millions d’oiseaux migrateurs quittent leurs lieux de reproduction et entament un long vol vers leurs zones d’hivernage, parfois situées à plusieurs milliers de kilomètres ; ils effectueront le voyage en sens inverse au printemps.

La migration s’étale sur des mois avec des espèces qui nous quittent dès le mois de juillet-août, comme le martinet noir, ou les cigognes blanches. Ce sont ensuite des passereaux qui migrent, comme les gobemouches, les pouillots, mais aussi la Cigogne noire, ou des rapaces comme le Milan royal, le Balbuzard, les busards…

On peut ne rien voir de cette migration massive, il faut être attentif et choisir le bon endroit d’observation.

Le col du Béal est propice comme beaucoup de cols de montagne qui canalisent des passages à la manière d’un entonnoir. Cependant, près de chez vous, un matin vous pourriez avoir la surprise d’entendre chanter des dizaines de rouge-gorges ! Pourquoi ? Parce qu’il y a eu une arrivée de migrateurs pendant la nuit.

On voit des rouge-gorges toute l’année, mais ce ne sont pas les mêmes individus ! Le rouge-gorge est un migrateur partiel. Il se reproduit chez nous, mais certains de nos oiseaux partent en Espagne en hiver, pendant qu’on reçoit des rouge-gorges venus de Suède ou d’Allemagne.

Pour en savoir plus et faire de belles observations, venez découvrir le phénomène de la migration des oiseaux  le 5 octobre au col du Béal.

L’observation est fonction de la météo mais il y aura toujours de beaux moments d’émerveillement !

Rendez-vous au col du Béal le 5 octobre de 8h à 13h.