Stratégie

Deux démarches ont été conduites en 2005-2006 par le Parc :

  • Diagnostic énergétique
    Le Parc a fait réaliser un diagnostic énergétique à l’échelle du territoire. Il a permis d’obtenir un état des lieux énergétique du Livradois-Forez en termes de consommations et de production d’énergie.
  • Stratégie
    L’objectif du Parc est de diviser par 4, à l’échelle de son territoire et d’ici 2050, les émissions de gaz à effet de serre liées aux consommations d’énergie. Cet objectif a été baptisé "Facteur 4".


Pour y parvenir, les élus du Parc ont adopté la stratégie suivante, conçue comme une déclinaison du protocole de Kyoto :

  • agir avant tout et de manière prioritaire, pour réduire la consommation d’énergie sur le territoire de telle sorte qu’elle soit inférieure d’au moins 31% à la consommation en 2004,
  • développer la production d’énergies renouvelables pour qu’elle soit au moins 4,2 fois supérieure à la production en 2004 et qu’elle puisse ainsi couvrir jusqu’à 60% des besoins en 2050.

La Charte du Parc 2010-2022

Le Parc s’est engagé dans sa Charte dans une politique énergétique visant à tendre vers l’objectif des 3x20 en 2020 (réduire la consommation d’énergie de 20 % ; faire passer la part des énergies renouvelables à 20 % ; réduire les émissions de dioxyde de carbone de 20 % d’ici à 2020) et à diviser par 4 les émissions de dioxyde de carbone d’origine énergétique d’ici 2050 en Livradois-Forez.

Priorités aux économies d’énergie

Valorisation des ressources en énergies renouvelables du territoire :

principalement bois énergie, solaire, éolien.

Les enjeux concernant la production et la consommation d’électricité

La consommation d’électricité spécifique en Livradois-Forez a été estimée à 720 GWh en 2004.
Pour atteindre le facteur 4, le scénario validé par les élus du Parc consisterait à réduire cette consommation de 34 % pour la porter à 475 GWh en 2050 et à produire 339 GWh avec les énergies renouvelables.
Pour produire 339 GWh d’électricité en Livradois-Forez, le scénario consisterait à :

  • maintenir la production de 99,4 GWh à partir de l’hydraulique,
  • produire 3,1 GWh à partir du photovoltaïque (soit 27 000 m²),
  • produire 236,5 GWh à partir de l’éolien.

Logo RSS S'abonner au flux d'informations du Parc