Observatoire participatif de la biodiversité

Résultats de l’enquête sur le hérisson d’Europe

L’objectif de cet inventaire est d’estimer la population de hérisson du Livradois-Forez et d’identifier, si possible, les zones où il est victime du trafic routier. Les résultats permettront de mettre en place des actions pour sa préservation.

Résultats en cliquant sur la carte ci-dessous

Où et quand l’observer ?

Il peut être partout ! Dans le jardin, en ville, en campagne, sur la route. Toutes les observations de hérisson (vivant ou non) sont intéressantes !

Photo : Cédric TOURNADRE

Le Hérisson est l’allié des jardiniers car il est le prédateur de nombreux « ravageurs » des cultures. Il se nourrit principalement de limaces (un individu consomme environ 4 kg de limaces en une saison !) et d’escargots mais ne rechigne pas à dévorer des vers de terre, des chenilles, des hannetons, des charançons.
Il se déplace sur un grand territoire et peut parcourir plus de 4 km par nuit.
Pour lui faciliter la tâche, laissez une ouverture d’au moins 15 cm de largeur à la base de vos murs ou de vos clôtures.
Véritable « baromètre de la biodiversité », ce petit mammifère familier est victime des pesticides (qui l’intoxiquent indirectement), des anti-limaces (à base d’anti-coagulant) et du trafic routier ; l’arrachage et la suppression des haies lui sont également très défavorables.
Contact :
Serge CHALEIL, Chargé de mission "Médiation des patrimoines" , 04 73 95 57 57, s.chaleil@parc-livradois-forez.org


Logo RSS S'abonner au flux d'informations du Parc

Evénements