Site Natura 2000 Plaine des Varennes

Reportage de France 3 Auvergne - les enfants à la découverte du bocage

Actions d’éducation à l’environnement

La plaine des Varennes, site Natura de 850 ha, est située entre les vallées de la Dore et de l’Allier. Elle est caractérisée par un maillage bocager (haies, arbres isolés, bosquets, alignements d’arbres…) particulièrement bien préservé, qui participe à son identité paysagère et à la conservation de nombreuses espèces animales. Parmi elles, on retrouve deux espèces de coléoptères saproxyliques d’intérêt européen qui ont justifié le classement des Varennes en site Natura 2000 : le Lucane cerf-volant et le Grand Capricorne du Chêne.

Lucane cerf-volant
Grand Capricorne du Chêne

Même si l’état de conservation des haies est inconnu sur les Varennes, elles sont en très fort déclin à l’échelle nationale. Elles souffrent d’une méconnaissance par le public de leur rôle écologique, mais également agronomique et économique : brise-vent, lutte contre l’érosion, rétention de l’eau, épuration, limitation des ravageurs des cultures (abri pour les espèces prédatrices des ravageurs), valorisation en plaquettes bocagères pour le bois de chauffage et la litière animale…

Haies d’arbres taillés en têtard (Bort l’Etang)

La sensibilisation des scolaires à l’intérêt du bocage, à travers l’inventaire des arbres favorables à la faune et la recherche d’insectes ou de traces de présence sur la plaine des Varennes, est l’une des actions prévues dans le Document d’objectifs (Docob, = plan de gestion) du site Natura 2000.

Le choix a été fait d’inscrire cette action dans le nouveau projet d’éducation à l’environnement pour les scolaires du Parc Livradois-Forez. Intitulé « Les jeunes observateurs de la biodiversité  », celui-ci est basé sur la découverte de la biodiversité en étudiant une ou plusieurs espèces animales ou végétales, et en réalisant une phase d’inventaire scientifique (méthodologie d’inventaire, détermination…). Les classes impliquées sont accompagnées par un animateur d’une association locale d’Education à l’environnement et par un référent scientifique.
Pour le présent projet, cet animateur est Simon Durupt, salarié de l’Association "Fais et Ris", basée à Thiers, et le référent scientifique est Benjamin Calmont, entomologiste spécialiste des coléoptères à la Société d’histoire naturelle Alcide d’Orbigny.

Publication originale sur FranceTV


Logo RSS S'abonner au flux d'informations du Parc