Les Monts du Forez

Le plus haut massif cristallin d’Auvergne

Les monts du Forez s’élèvent comme une véritable montagne sacrée. Ses hauts sommets dénudés marquent le passage du Puy-de-Dôme à la Loire. « C’est le toit de l’Auvergne orientale ». Au milieu des chaos éboulés, à Pierre-sur-Haute (1634 m), on découvre une étendue allant des Puys jusqu’aux Alpes. On y saisit en un seul coup d’oeil l’ensemble du territoire du Livradois-Forez.

Tout en haut, le paysage s’ouvre sur de vastes landes couvertes d’un tapis de callunes, de genêts et de myrtilles. C’est un jardin sauvage vestige des âges glaciaires où poussent une multitude d’herbes, de plantes, de fleurs aux vertus médicinales reconnues. C C’est aussi le pays de la vie pastorale d’altitude. Les femmes s’installaient en période d’estive, dans les jas des Hautes-Chaumes pour y fabriquer la fourme. Ces pratiques ancestrales de pâturage et de fauche ont fortement évolué au fil du temps mais perdurent encore aujourd’hui, malgré l’abandon de l’utilisation des jasseries.

Vallée du Fossat
Vallée du Fossat
Site classé

Il y a environ 12 000 ans, les glaciers se retirèrent laissant plusieurs vallées en auge où les tourbières se sont peu à peu installées : Vallée du Fossat et Vallée des Reblats... Elles abritent une flore et une faune spécialisées telle que la drosera, plante carnivore, ou le magnifique triton alpestre.

Les monts du Forez sont devenus un haut-lieu culturel, aux motivations variées. À la fois grand site écologique, territoire pastoral convoité, témoin de pratiques paysannes passées, paysage d’évasion, sommet panoramique…

Hautes-Chaumes du Forez
Hautes-Chaumes du Forez
troupeau d’ovins à l’estive

    Portfolio

  • Pierre-sur-Haute - 1634 m

  • Landes des Hautes-Chaumes

  • Hameau en Haut-Forez

  • Vue sur Valcivières et la vallée


Logo RSS S'abonner au flux d'informations du Parc