Le moineau friquet

Fiche n°40

Passer montanus

Caractéristiques

Tout le monde connaît le « piaf ». Mais ce vocable peut, pour certains, recouvrir beaucoup de petits oiseaux. Le « piaf » normalement, c’est le Moineau.
Vous savez ces oiseaux braillards, souvent en bande, qui discutent à haute voix, perchés au bord des toits, ou dans un buisson d’un jardin. Alors tout le monde reconnaît le Moineau domestique.

Moineau Friquet
Moineau Friquet

Souvent avec lui, se cache un autre moineau, plus petit, plus discret : le Moineau friquet.
Il a la taille d’une Mésange bleue (le domestique est un peu plus gros qu’une Mésange charbonnière). Une belle calotte d’un marron chaud sur la tête, des yeux délicatement « kooler » de noir, des joues blanches avec une « mwouche » noire au centre. Il piaille plus vite, des cris secs, brefs. Enfin, mâle et femelle ont le plumage identique, ce qui n’est pas le cas chez son cousin le moineau domestique.

Habitat

Moeurs et alimentation
En tant que moineau, le friquet est associé à l’homme depuis très longtemps. Autant son cousin est l’oiseau emblématique des villes (grandes et petites) ; le friquet lui est nettement plus rural. Mais il vit aussi dans des villes, plus auprès des zones de jardins, des stades. Il peut même s’affranchir de tout bâtiment. En Auvergne, des nids ont parfois été trouvés dans des terriers d’Hirondelles de rivage, dans des talus de rivières, ou de sablières. Sinon, comme le domestique, il niche sous des tuiles,dans des trous dans de murs, des nichoirs… Aucun n’a jamais été trouvé dans un arbre.

Moineau
Moineau

Le friquet, comme tous les moineaux, est un oiseau sociable. Ainsi il niche souvent en « colonie », plusieurs couples dans un même toit, dans le même mur riche en cavités… Ils se nourrissent aussi plutôt en groupe dans les champs et jardins. En hiver, des dortoirs se constituent, dans un lierre épais, un gros buisson…où souvent le friquet s’associe au domestique. Dans cette région montagneuse, il faut savoir que le friquet ne se trouve presque pas au-dessus de 800 m d’altitude.
Le bec court et épais des moineaux indique un régime alimentaire granivore. Le friquet va chercher de petites graines sur les chemins, dans les champs et leurs lisières, les jardins. Il consomme aussi quelques autres parties végétales : jeunes pousses, jeunes fructifications et de petits insectes. Ces derniers constituent une part importante de la nourriture apportée aux poussins au nid.

J.J. Lallemant LPO

Un moineau friquet et deux domestiques
Un moineau friquet et deux domestiques

Logo RSS S'abonner au flux d'informations du Parc