Le Haut-Livradois

Le pays des clairières habitées

Le Haut-Livradois est le pays des chemins secrets, sinueux, mystérieux. Au détour d’un sentier au milieu d’une brume épaisse, surgissent çà et là les pierres plantées des anciens moines. Toute cette montagne jadis très fortement peuplée respire l’histoire de la présence humaine. Son relief mollement ondulé culmine aux environs de 1 1200 mètres d’altitude. Beaucoup le considère comme le « château d’eau » de la région. Elle fait face aux Monts du Forez de l’autre côté de la plaine de la Dore.

« Abattant, défrichant, essartant, au temps où il y avait tant de bouches à nourrir, les paysans avaient mis en cultures des collines trop élevées, trop pauvres. Ces terres sont redevenues bois ou pâtures… »
Henri Pourrat

Clairière de La-Chaise-Dieu
Clairière de La-Chaise-Dieu

Sur les hauteurs du Livradois, le plateau se valonne en hésitant entre sapins, prairies, ruisseaux aux couleurs brunes, puis encore avec des sapins, des épicéas et des douglas. On dit que l’on est au pays du « sapin roi ». Sur ce plateau granitique aux terres froides et peu fertiles, l’agriculture n’est pas à son aise, contrairement aux forêts de hautes futaies. On y retrouve les massifs forestiers historiques sous les noms de « Bois Grand, Bois Noirs, Taillades… ». Cette « nature sauvage » nous invite à la balade, au ressourcement, à l’isolement et à la découverte de ces sous-bois aux richesses écologiques et historiques cachées.
La forêt est partout. Pas d’horizon, à peine quelques éclaircies. « Le silence rien que le silence dont l’ombre escorte celle du promeneur. » La vie est néanmoins présente au coeur des clairières habitées.

Forêt du Jaladis - Auzelles
Forêt du Jaladis - Auzelles

Elles deviennent les poumons de vie du Haut-Livradois. Elles sont souvent nées de l’implantation du prieuré casadéen qui a, pendant des siècles, défriché, exploité et rendu habitable cet univers austère et clos. On retrouve la clairière de La Chaise-Dieu, celle de Saint-Germainl’Herm, de Fournols… et toutes les petites clairières habitées composées de hameaux et de fermes agricoles. Leurs prairies et leurs champs résistent autour du bâti ancien en granit local.

Haut plateau du Livradois
Haut plateau du Livradois

    Portfolio

  • Etang de Marchaud

  • Voie ferrée à St-Alyre-d’Arlanc

  • Saint-Alyre-d’Arlanc

  • Ancienne potellerie - St-Alyre

  • Publicité

  • Allée arborée

  • Fournols

  • Exploitation forestière

  • Deux frères à Echandelys


Logo RSS S'abonner au flux d'informations du Parc