1887 - 1959

Henri Pourrat

L’Ambertois

Henri Pourrat

"L’Auvergne a deux capitales :Clermont-Ferrand aux yeux de l’histoire, Henri Pourrat aux yeux de la poésie. Et c’est justice : Pourrat a fait l’Auvergne. Il l’a trouvée, comme un vieux sou romain oublié là par les Gaulois, dans un sillon, toute couverte de vert-de-gris ; il l’a frottée, il l’a polie, il en a fait revivre la tête, il en a fait briller le profil. Bref, aprés l’avoir découverte, il l’a créée, il l’a même retouchée, au besoin, il l’a inventée."

Alexandre Vialatte

Gaspard des Montagnes

En décembre 1921, Pourrat obtient le prix du Figaro pour le premier volume de Gaspard des Montagnes et, dix ans plus tard, pour l’ensemble des quatre volumes ; le grand prix du roman de l’Académie Française. Son oeuvre, particulièrement vaste (une centaine d’ouvrages) est fort diverse : poèmes de jeunesse, romans, biographie, essais historiques, philosophiques ou religieux, contes... Loin d’être le cadre étriqué d’un régionalisme folklorique, l’Auvergne est pour lui le lieu privilégié pour découvrir et comprendre la nature et l’esprit paysan et , par là même " atteindre l’universel ". En 1941 Henri Pourrat reçoit de prix Goncourt pour Vents de Mars. Les douze ou treize dernières années de sa vie sont entièrement consacrées au monumental Trésor des Contes auquel il attachait une grande importance.

Société des amis d’Henri Pourrat www.henripourrat.com/

Naissance de Gaspard - Patrick Gay-Bellile


Gaspard des Montagnes - Patrick Gay-Bellile

Logo RSS S'abonner au flux d'informations du Parc