Hautes-Chaumes

A partir de 1 200 m, les landes à callune et myrtilles et les pelouses couvrent les parties sommitales des Monts du Forez. Les conditions climatiques très rudes assurent la présence d’espèces rares et remarquables identiques à celles observées sur les sommets alpins ou les toundras d’Europe du Nord. La pérennité de ces étendues ouvertes est tributaire de l’activité agropastorale.
En cas d’abandon, les sorbiers et les alisiers puis les hêtres reprennent le dessus sur ces landes.De nombreuses actions ont été réalisées pour préserver l’intégrité de ces milieux ouverts par l’encouragement d’une agriculture extensive et la réalisation de travaux de restauration.

Hautes-Chaumes du Forez
Hautes-Chaumes du Forez

Logo RSS S'abonner au flux d'informations du Parc