Forêt-Bois

150 000 hectares de forêt

L’une des ressources forestières les plus importantes du massif Central

A l’échelle du massif Central, l’ensemble constitué par les massifs du Livradois, du Forez et des Bois Noirs (qui débordent sur les départements de la Loire et de l’Allier) forme l’un des espaces boisés les plus importants du massif Central.

Le taux de boisement du Parc est particulièrement élevé : 53 % contre un taux de 27,5 % au niveau régional (29,5 % dans le Puy-de-Dôme et 36 % dans la Haute-Loire). Certaines communes du Parc connaissent des taux beaucoup plus élevés, approchant 90 %.

Bois de Mauchet à Auzelles
Bois de Mauchet à Auzelles
  • Ce gisement forestier n’est exploité qu’à 40% environ sur le Parc. La récolte de bois en France et plus particulièrement dans le Puy-de-Dôme est en effet très en deçà de l’accroissement biologique des forêts. Ceci se traduit par des importations significatives de bois sciés et rabotés de l’étranger (885 Millions d’euros en 2010) et contribue au déficit de la balance du commerce extérieur du bois et des produits dérivés.
  • Un Plan d’Approvisionnement territorial destiné à évaluer la ressource forestière disponible à des fins énergétiques en Livradois-Forez a été conduit en 2011. Il met en évidence un potentiel de l’ordre de 500 000 m3. L’essentiel de cette ressource se situe sur le massif de la Chaise-Dieu, les Monts du Forez et ceux du Livradois.

Le morcellement de la propriété forestière constitue un frein à l’exploitation optimale de ce potentiel : 50 000 propriétaires se partagent les 150 000 ha boisés du Parc. Ils possèdent 3 à 4 parcelles chacun en moyenne. La surface moyenne des parcelles est donc de l’ordre du demi hectare.

La filière Bois est cependant dans une dynamique de structuration et d’organisation à laquelle contribuent par exemple la Charte forestière de l’arrondissement d’Ambert et le Pôle d’excellence rurale incluant une réflexion sur l’avenir du fret ferroviaire.

L’exploitation et la valorisation de la ressource forestière vont prendre une importance encore plus grande dans l’économie locale compte tenu des besoins croissants pour les secteurs de l’énergie et de la construction d’une part, et de l’arrivée à maturité de nombreuses plantations d’autre part.


Logo RSS S'abonner au flux d'informations du Parc