Portraits sensibles

Mathieu Potte-Bonneville

Un pas de côté

On se donnerait rendez-vous dans les salons du Train Bleu, en gare de Lyon que ceux d’Auvergne n’ont plus tellement l’occasion de fréquenter depuis que des Téoz brimbalants les ont relégués à Bercy.

Alexandre Vialatte

le centenaire chronique

Sa vie durant, Alexandre Vialatte fut “notoirement méconnu”. Il avait inventé la formule, on se plaisait à la répéter. Le 22 avril dernier (2001 ndlc), il est devenu centenaire ; le voici unanimement célébré. Il faut se dépêcher de rendre visite à ce vieux monsieur, très gai sans être joyeux, mélancolique, drôle et un peu réac. Il faut aller voir comment, en neuf cents chroniques environ, parues dans La Montagne, de 1952 à sa mort, il met en boîte les Trente Glorieuses. À dix ans près.


Logo RSS S'abonner au flux d'informations du Parc