Faune et flore

Par le passé, la protection de la nature s’occupait plus particulièrement des milieux et espèces remarquables par leur rareté, leur représentativité exceptionnelle ou leur extrême fragilité. Dans un contexte généralisé de régression massive de la biodiversité, la nature dite ordinaire entre en scène, cette préoccupation relativement nouvelle traduit aussi un changement complet de la façon de penser la nature plus complexe et passionnante. Le Parc édite depuis plusieurs années des petites fiches d’identité des espèces qui vivent prés de nous et que nous connaissons si mal. Faute d’un peu de reconnaissance et d’attention elles se trouvent pour certaines en danger. Ces fiches ne sont pas uniquement descriptives elles nous invitent à agir au quotidien pour que la nature préservée reste l’ordinaire de demain.

Les oiseaux des cavités du (...)

A bien y regarder, le jardin est parfois riche de cavités, que les oiseaux peuvent utiliser comme abri pendant la mauvaise saison, lorsqu’ils sont sédentaires, ou bien comme lieu de reproduction et d’élevage des jeunes. Les arbres offrent souvent les meilleurs gîtes, un tronc creux et ouvert ou la cicatrice béante laissée par une branche tombée constituent pour les oiseaux de remarquables caches et nichoirs naturels, bien protégés des fortes chaleurs estivales, et plus généralement des intempéries, par l’isolation naturelle du tronc.

Les chauves-souris

mammifères extraordinaires (1)

Biologie Dans le monde, plus d’un mammifère sur quatre est une chauve-souris, et pourtant ces animaux demeurent méconnus du grand public. Les biologistes utilisent le terme de « chiroptères », ce qui peut se traduire par « voler avec ses mains ». En effet, les chauve-souris, qui sont les seuls (...)


Logo RSS S'abonner au flux d'informations du Parc